L'air de rien

CRÉATION - 2009
Pour tous à partir de 6 ans.

Deux personnages burlesques cheminent dans un univers poétique et imaginaire, avec comme moyen d’expression le chant. Leur répertoire éclectique et aux diverses couleurs passe par des mélodies italiennes ou russes, façon chœur de l’armée rouge, par des berceuses douces ou cruelles, même un détour par Mozart ne leur fait pas peur. Par le chant et les aventures traversées, il s’agit bien d’un voyage initiatique.

Avec humour et dans une grande complicité, ils se dévoilent leurs joies, leurs peurs, leur impuissance, leurs grandes forces aussi. Compagnons jusqu’au bout, ils découvriront un jour que les chemins se séparent et que l’on ne connaît pas de nuit qui ne mène à l’aurore.

Distribution

Ecriture
Luc Devreese
Pierre Decuypere
Mira Vanden Bosch

Mise en scène
Mira Vanden Bosch

Distribution
Luc Devreese
Pierre Decuypere

Maître de chant
Nathalie Borgomano

Eclairages
Philippe Jolet

Régie
Olivier Daxhelet

Photos

Audio - Vidéo

Visionner le trailer du spectacle:

Double clic dans l'image pour afficher en plein écran, Ech ou Esc pour revenir à la version réduite.

Photo hd

Presse

[…] Etonnantes joutes vocales, « L’air de rien » mêle le mime, le clown, les chants

marins et l’opéra a cappella pour un magnifique travail sur le chant en latin, russe,

suédois ou espagnol du XVIe siècle.[…] Une complicité s’installe entre Luc

Devreese, dominant, et Pierre Decuypere, dominé. Agaceries et supercheries

s’invitent en ce voyage initiatique où les deux protagonistes trahissent, gestuelle à

l’appui, autant leurs joies que leurs peurs. Où tout se joue parfois à la corde à

danser. Du théâtre comme on n’a pas l’habitude d’en voir. […]

 

La libre Belgique, Laurence Bertels, samedi et dimanche 23 août 2009, p.43

  

 

[…]Dans « L’air de rien » par la compagnie de la Casquette, deux drôles de clowns

(Luc Devreese et Pierre Decuypere) mêlent chants et acrobaties dans un parcours à

travers chansons de marins, opéra, bel canto, chants russes et africains… Si la voix

est leur moyen d’expression, ce sont surtout les acrobaties qui font naître le

rire.[…]

 

Le Soir, Jean-Marie Wynants, vendredi 21 août 2009

 

 

 

Deux bouffons dialoguent par chants interposés. Un mélange insolite d’acrobaties

circassiennes et de musique classique.

Remarquable travail vocal que celui accompli par Luc Devreese et Pierre

Decuypere. Ils se sont lancés dans des duos a cappella tant de musique légère que

de véritables morceaux de musique savante classique en évitant le piège du bel

canto stéréotypé. Ils s’en tirent plus qu’honorablement. C’est plaisant. C’est

remarquable.

L’assaisonnement du récital par des attitudes de clowns, des acrobaties de cirque

accentue l’aspect singulier d’un récital qui a néanmoins choisi la sobriété pour

entremêler le sérieux et la fantaisie, la culture musicale et le burlesque. Résultat :

un beau spectacle, fin, raffiné dont le contenu est plus que ténu.

Il est clair que les deux artistes se font plaisir, que leur connivence est un régal.[…]

 

Rue du théâtre, Michel Voiturier, 28 août 2009

Dates

Fiche technique

Texte

Anecdotes